Alain Bauer, Grand Maître de la Sécurité ?

Pour qui travaille s’intéresse aux enjeux de la sécurité, de la sûreté ou de la criminalité, Alain Bauer n’est pas un inconnu.

Le personnage fascine et je vais essayer de rédiger un article sur lui reprenant tout ce que je pourrais trouver d’intéressant sur la toile ou dans mes archives personnelles.

Présentation sur Wipikédia

Alain Bauer, né le 8 mai 1962 dans le 13e arrondissement de Paris, est un criminologue français.

Professeur de criminologie appliquée au Conservatoire national des arts et métiers et consultant en sécurité , auteur d’une trentaine d’ouvrages sur la franc-maçonnerie et d’une quarantaine sur la criminalité, il était consulté par le président de la République française Nicolas Sarkozy et par Manuel Valls sur les questions de sécurité et de terrorisme, après avoir été dans la même situation auprès du ministre de l’Intérieur (et de ses prédécesseurs depuis Jean-Pierre Chevènement). Certains sociologues et juristes ont critiqué ses travaux sur le sujet, contestant leur validité scientifique.

Il a également été grand maître du Grand Orient de France de 2000 à 2003.

Souce : https://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Bauer

Concernant Emmanuel Macron

« Macron n’a pas compris qui il avait en face de lui » »Au-delà de l’arrogance du terme, Macron n’a pas compris qui il avait en face de lui. Ceux qu’il a en face de lui sont les gens de l’effort quotidien et pas des glandeurs. Cette erreur d’analyse provoque à chaque fois une recrudescence de colère. »
Alain BAUER – Professeur de criminologie

Emisssion C dans l’air

Critiques

En 1999, le sociologue Laurent Mucchielli publie sur son site personnel un article intitulé Expertise ou supercherie sur les « violences urbaines »41 qui critique l’ouvrage d’Alain Bauer et Xavier Raufer : Violences et insécurités urbaines42.

En 2000, le Réseau Voltaire révèle qu’Alain Bauer a été employé de la SAIC, une société externalisée de la NSA, durant 7 mois en 1993 à San Diego, puis qu’il en est devenu le délégué pour l’Europe. Alain Bauer réagit en obtenant les excuses de Thierry Meyssan. En 2002, Jean-Philippe Melchior présente un ouvrage de Philippe Engelhard, La Violence de l’histoire, dans les colonnes de la revue de sociologie Esprit critique. Il y est rapporté les chiffres et les analyses « contestables et douteux » d’Alain Bauer, ainsi que le conflit d’intérêt entre ses missions publiques et son métier de consultant en sécurité43,44.

Le sociologue Laurent Bonelli a reproché à Alain Bauer et Xavier Raufer d’affirmer notamment dans La Guerre ne fait que commencer45 qu’« à partir de ces zones de non-droit inaccessibles aux forces de l’ordre et grouillant d’armes de guerre, assurer la logistique d’un réseau terroriste est stricto sensu un jeu d’enfant46 ».

En 2003, Alain Bauer reçoit un Big Brother Award de la part de l’association Privacy International pour l’ensemble de son œuvre. Ce prix concerne des « sociétés ou personnes s’étant distinguées par leur mépris du droit fondamental à la vie privée ou par leur promotion de la surveillance et du contrôle des individus ». Alain Bauer réagit à l’attribution de ce prix de la façon suivante : « J’ai un mépris amusé pour ce genre de tribunal populaire à sens unique où il ne m’a jamais été donné l’occasion de me défendre. On fait de moi un défenseur de la tolérance zéro alors que j’ai toujours écrit l’inverse, encore faut-il savoir lire47. »

Le sociologue Mathieu Rigouste a dénoncé, dans Les Marchands de la peur, son rôle dans la promotion d’une idéologie sécuritaire au sein du PS48.

Le journaliste, J.-P. Guillauteau dans un article de l’Express sur Alain Bauer, écrit que : « Même ses amis le disent, la modestie ne l’étouffe pas […] ». Ils raillent gentiment sa propension à évoquer sa dernière conversation avec le président ou le secrétaire général de l’Élysée ou à s’éclipser d’un dîner pour cause de visio-conférence avec le chef de la police de New York, Ray Kelly. « Il adore se mettre en scène », pointe le député socialiste Jean-Jacques Urvoas, qui le côtoie depuis trente ans »49

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.